entreprise

Il existe plusieurs catégories de sociétés. La SARL et l’EURL en font partie. Autant elles ont des points de ressemblance, autant elles ont des points de dissemblances. Nous vous présentons à travers cet article la différence entre les statuts de ces deux sociétés.

Distinction sur la forme sociétaire

La SARL est une société à responsabilité limitée. Pour créer une société SARL, il faut un minimum de deux associés. Elle est dirigée par un gérant. Cependant, chaque associé est doté de certains pouvoirs administratifs lui permettant de prendre des décisions. Ils peuvent également accomplir des actes administratifs au nom de la société. Aussi, lorsque ces associés ne sont pas gérants, ils peuvent travailler dans la société.

La SARL est donc constituée de plusieurs associées qui concourent chacun à la vie de la société. Mais la plus grande responsabilité incombe au gérant. Ce dernier est l’associé qui dispose à lui tout seul d’un minimum de plus de 50 % du capital de la société.

En ce qui concerne l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), elle est constituée d’un seul associé qui fait office de gérant. La société est donc créée uniquement par les apports de ce seul associé. Contrairement à la SARL, dans une EURL, l’associé ne peut pas être salarié. Il faut reconnaitre qu’en raison de l’unicité d’associé, la gestion est plus facile dans une EURL que dans une SARL.

Dans la SARL comme dans l’EURL, les associés ne peuvent pas être poursuivis au-delà de leur apport. Leur responsabilité se limite donc à leur apport en cas de faillite.

La SARL et l’EURL : Quelles différences dans la rédaction des statuts ?

Les statuts d’une société représentent un document qui marque le début de la vie de la société après les formalités administratives. Ils déterminent le régime juridique de la société ainsi que les règles de fonctionnement de cette dernière. C’est avant tout un contrat par lequel les différents associés de la société s’accordent sur son mode de fonctionnement. Pour être valides, les statuts doivent contenir certains éléments. Ces éléments diffèrent de la société en question.

En ce qui concerne la SARL et l’EURL, la différence n’affecte pas réellement les mentions basiques telles que la date. Mais elles sont plutôt relatives aux éléments ayant rapport aux dirigeants de la société. Ainsi au lieu d’être signés par plusieurs associés, les statuts de l’EURL ne seront signés que par l’associé unique. Aussi ils ne feront que mention des apports de l’associé unique. Les conditions de dissolution ou de liquidation varieront des statuts de la SARL à ceux de l’EURL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *